La bibliothèque d’Orphée

« LA BIBLIOTHÈQUE D’ORPHÉE »
la série poésie/peinture des éditions du Littéraire pour donner à un large public l’accès
à des versions d’ordinaire exclusivement disponibles en bibliophilie.

Le sursis en conséquence
CAROLE CARCILLO MESROBIAN
& JEAN ATTALI

135 x 215 – 96 p. 15,00 €  / Parution : juin 2017
Collection « La bibliothèque d’Orphée »

Pour conjurer l’aphasie du langage, le voici en guirlande de chair à revers, sa texture, sa prégnance et le cadavre démesuré de toute éternité. Logorrhée volubile, tout s’échappe : le drapé des fissures, la toile de peau des anges, la tenue des vêtures et la figure articulée de nos représentations inaudibles.

Pourtant, parfois juxtaposé aux traces linéaires, surgit le miracle dans cet antre tu du silence carnassier de nos bouches, lorsque le taire se dévoile comme le corps divulgué de la langue… et son effacement.
Sur le terreau charnel des incantations, tenter la capture de ceci, de ce temps imparti à la disparition, guetter le trait désaliéné du dire et le souffle jeté des coïncidences superfétatoires, pour enfin, peut-être, énoncer l’âme de ce qui tient dissimulé l’apparence et son nom.

Le tout, ponctué, serti, dévoré par l’extraordinaire dextérité de Jean Attali qui publie ici, pour la première fois, ces dessins incantatoires… et foutrement délicieux !

L’ÉDITION ORIGINALE DE CET OUVRAGE
A ÉTÉ TIRÉE À DIX EXEMPLAIRES SIGNÉS
& NUMÉROTÉS DE 1 À 10 ;
PLUS TROIS EXEMPLAIRES DE CHAPELLE
HC I À HC III, CHACUN COMPORTANT
UN DESSIN ORIGINAL DE JEAN ATTALI.

Lire les 10 premières pages

 

dechirureDéchirure de l’espace
VIRGINIE TRÉZIÈRES

175 x 226 – couverture dure, tirage brillant sur papier 200mg qualité premium – 40 pages
Parution : novembre 2016 / 25,00 €

Virginie Trézières (11/12/1983 – 24/11/2015) – grammairienne, spécialiste de littérature médiévale & chroniqueuse à ses heures – se définissait comme une jeune femme imbue d’orgueil bancal et d’autodérision…
Une façon de ne pas se prendre au sérieux, disait-elle, et d’afficher une totale désinvolture faussement assumée… avec un enclin pour l’humour décalé et l’estoc verbal.

virg_panoramaElle revendiquait donc sa « clocharditude » éclairée (à la bougie) comme symbole d’une résilience réussie : à savoir que le naturalisme et l’atavisme social sont totalement démentis ! Elle avait aussi un « œil » unique qui lui faisait réaliser des photographies de tout premier plan.
Ces photographies & ces poèmes nous ont été remis quelques jours avant sa disparition.

bruit_couvbruits
LAURENT GRISON
& YVON GUILLOU
220 x 170, couverture dure, tirage brillant sur papier 200mg qualité premium – 56 pages.
Parution : juillet 2016 / 25,00 €

Ce recueil graphique mêle adroitement l’énonciation sonore et l’aboutissement visuel dans une danse graphique & syntaxique vers l’éphémère simplicité d’un son naturel issu d’un ton spirituel.
À moins que ce ne soit l’inverse tant les deux artistes ont réussi à entremêler leur action.

bruits est leur huitième livre en commun.

bruits_grincementsYvon Guillou &
Laurent Grison ont déjà publié ensemble les livres suivants :
Lumière si loin (Éditions Transignum, 2015),
Terrefort (Éditions des Cent Regards, 2014),
Griffures de griffons (Éditions Souffles, 2013,
Grand Prix du Livre d’artiste de la Ville de Montpellier),
Arrachures dedans (Éditions Voix d’encre, 2011),
In Via à l’envi (Éditions Encre & Lumière, 2010),
Noires (Éditions Grèges, 2009),
Lignes et points tillés (Éditions de l’Espérou, 2008).

berceau_phenicie_kijno_fxLe Berceau de Phénicie
FRANÇOIS XAVIER
& LADISLAS KIJNO

175 x 225, couverture dure, marque pages
116 p. – 25,00 € – décembre 2015

L’ÉDITION ORIGINALE, PUBLIÉE CHEZ JEAN-PIERRE HUGUET, ÉDITEUR, ACCOMPAGNÉE DE PEINTURES DE LADISLAS KIJNO, EST ENRICHIE D’UNE GRAVURE AU CARBURUNDUM.
ELLE SE PRÉSENTE SOUS UN FORMAT ITALIEN 250×330 DE 53 PAGES, DANS UN COFFRET CARTONNÉ BLANC.
ELLE FUT IMPRIMÉE SUR VÉLIN JOHANNOT 240g EN SEPTEMBRE 2005 ET COMPREND 70 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS ET SIGNÉS.

Un blog reprend l’intégralité du livre peint et donne ainsi un accès universel à tout lecteur, selon la volonté de Kijno.

gravureblogD’abord un petit livre, toujours à portée de main, le plus souvent au fond de sa poche, Le Berceau de Phénicie, dans sa toute première éditions (chez Des Moires) accompagna Kijno, source de réconfort pendant des examens médicaux délicats… Puis il inspira le peintre au fil des mois … De retour en son atelier, Kijno s’emporta dans un élan créatif qui lui imposa l’introspection psychanalytique comme, par le passé, il s’y était aventuré pour l’œuvre de Tristan Tzara, par exemple.
Mais là où son travail trouve tout son intérêt – et c’est une première –, en sus de la force magistrale de ses tableaux qui font l’amour aux mots, c’est qu’il nous livre, à sa manière, les clefs de sa réflexion.
Deux versions pour deux étapes.

Pour moi, ce qui est essentiel c’est que l’art, au delà des théories, déclenche un sentiment émotionnel en chacun de nous« , nous dit Raoul-Jean Moulin : gageons qu’il en sera de même pour chaque lecteur qui s’aventurera dans ce livre.

HugologieHUGOLOGIE / Julius BALTAZAR

Textes de :
MICHEL BUTOR
GÉRARD AUDINET
FRANÇOIS XAVIER

200 x 200 – 96 p. – 20,00 € – novembre 2015
Découvrir le catalogue en PDF

Ce catalogue accompagne l’exposition éponyme (3 novembre 2015 au 24 janvier 2016) à la Maison Victor Hugo, à Paris.

Victor Hugo a ses hugolâtres et ses hugoliens, ses hugophobes aussi, voire ses hugo-indifférents qui souvent ne l’ont pas lu. Trouve-t-il parfois ses hugologues ? Ce format de poche est l’occasion de rendre compte de la postérité de Victor Hugo jusqu’à aujourd’hui et de la vivacité de l’héritage hugolien.
Le compagnonnage de Julius Baltazar avec Victor Hugo s’est noué en 1984 avec la publication de Victor Hugo écartelé pour se poursuivre jusqu’en 2014. Il s’est poursuivi par plusieurs lavis d’encres et acrylique avec textes manuscrits comme les deux hommes ont pris l’habitude d’en réaliser, ainsi qu’une gravure en 2014, avec le texte de Michel Butor, l’écriture poulpe (tirée sur la presse de P.A. Benoît).
Le format de poche présente l’ensemble de ces œuvres qui ont toutes fait l’objet d’un don au musée par Julius Baltazar. Les seize lavis de Julius Baltazar (2013)  proposent la visite nocturne de Hauteville House sur lesquels Michel Butor pose ses mots en s’inspirant des Travailleurs de la mer, sont complétés par plusieurs lettres (avecdécoupages / collages) de Butor à Baltazar, relatives à leur collaboration hugolienne.
Cet ensemble dont les éléments se complètent apporte aux collections un aspect inédit de la postérité de Victor Hugo qui s’exprime ici à travers la plume d’un écrivain majeur, en résonnance avec une expression graphique issue de l’abstraction gestuelle des années 1960. L’articulation des œuvres et manuscrits originaux avec le domaine du livre est parfaitement en harmonie avec la nature même du musée et ses collections.
Gérard AUDINET
Directeur des maisons Victor Hugo (Paris & Guernesey)

lavis_16_img_3085

9782919318278Balises
LUCIEN WASSELIN
& LADISLAS KIJNO
Présentation de François Xavier

190 x 270, couverture souple – 48 p. – 15,00 € – novembre 2014

Ce recueil de douze poèmes de Lucien Wasselin s’articule autour de douze peintures originales de Kijno sur papier noir – réalisées pour accompagner chaque poème – offertes par le peintre le 18 octobre 2012 lors de leur dernière rencontre.
empreinte_print

Lucien Wasselin est né en 1945 : poète, chroniqueur dans diverses revues (papier ou en ligne), essayiste, il a publié une trentaine de livres dont 9 sous forme de livres d’artistes avec des plasticiens comme Beaudelot, Chevalier-Tobazéon, Gwezenneg, Vandrotte ou Vernet…
Ladislas Kijno lui a demandé en 2008 de le représenter dans les négociations avec les autorités communautaires de Nœux-les-Mines (62) dans le projet de donation qui s’est réalisé en 2010.
Lucien Wasselin a écrit de nombreux articles sur le travail de Kijno qui lui a donné à reproduire une œuvre inédite en couverture d’Obscurément le cri (Verlag Im Wald, 2011), édition bilingue franco-allemande (traduction de Rüdiger Fischer).

9782919318230Le miroir de la déraison
FRANÇOIS XAVIER
& JACQUELINE RICARD
Introduction de Pierre Brunel

120 x 190 – 60 p. – 9,00 €   – juin 2014

Cette édition courante ne reprend que partiellement les encres de Jacqueline Ricard réalisées pour l’édition originale.
L’ÉDITION ORIGINALE, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS LA COUR PAVÉE, À PARIS, ACCOMPAGNÉE D’ENCRES DE JACQUELINE RICARD, SE PRÉSENTE SOUS LA FORME DE TROIS OPUS DE 24 PAGES, DANS UN COFFRET EN CÈDRE.
ELLE FUT IMPRIMÉE EN NICOLAS COCHIN PAR PASCAL DURIEZ SUR PAPIER ARCHES 240g AU PRINTEMPS 2013 ET COMPREND 55 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS ET SIGNÉS.

« En 2013, François Xavier nous présente Le miroir de la déraison, et je suis immédiatement tenté de considérer cette Déraison comme un équivalent de la « Raison ardente », et de voir en François Xavier un représentant exemplaire du nouvel Esprit nouveau ou de l’Esprit nouveau renouvelé. Selon Apollinaire, l’Esprit nouveau conduisait à une vision future par la reconnais-sance du passé. « L’Esprit nouveau », écrivait-il, « se réclame avant tout de l’ordre et du devoir qui sont les grandes qualités classiques par quoi se manifeste le plus hautement l’esprit français, et il leur adjoint la liberté ».
Pierre Brunel

selam_couv2Sélam
PHILIPPE SERGEANT
& PHILIPPE AMROUCHE
Préface d’Adonis

135 x 215 – 108 p. – 18,00 € – décembre 2013

« Je vois, je lis dans ce livre une poésie-couleur.
Je découvre comment Philippe Sergeant salue la langue
et comment Philippe Amrouche converse
avec la couleur.
Afin de rendre l’épure à l’écoute au monde.
La lune elle-même n’éclaire le labour de la féminité
que dans les bras de la langue-couleur.

Cette matière appelée présent,
familière et sauvage,
s’enfonce,
coulant dans les tréfonds des mots. »
Extrait de la préface d’Adonis

15 encres couleur de Philippe Amrouche : à découvrir l’exposition Un peintre et 9 poètes à la Galerie Pascal Gabert (11 bis rue du Perche – 75003 Paris) jusqu’au 4 janvier 2014.


Film de Gaston Igounet : vernissage du 12 décembre 2013.

Découvrir les 12 premières pages : selam_extrait

L’ÉDITION DE TÊTE, TIRÉE À 12 EXEMPLAIRES COMPORTE L’UNE DES ENCRES ORIGINALES RÉALISÉES PAR PHILIPPE AMROUCHE, POUR CETTE PUBLICATION.
Elle peut être commandée directement en nous retournant
le bon souscription.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations, des précommandes, etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s